Bonbecs

Les bonbons Grisettes de Montpellier en danger

Les célèbres bonbons grisettes de Montpellier sont des sucreries à base de miel et de réglisse qui sont en forme de petites billes noires et dont la consommation remonte jusqu’au Moyen Âge.

Ce petit bonbon tout rond est un produit emblématique du Languedoc et la spécialité de Montpellier dès le XVIIIe siècle.

La société Rucher de la Hacienda dirigée par Raymond Muller et basée à Montferrier-sur-Lez (située dans l’agglomération de Montpellier) est la seule à fabriquer des grisettes. La recette actuelle des grisettes date de 1837 (sucre, sirop de glucose, réglisse, arômes miel et anethol, colorants E151, E104 et E129, amidon transformé de blé).

Pourquoi les Grisettes de Montpellier sont en danger ?

Le problème que rencontre les Grisettes de Montpellier c’est que le propriétaire de la société qui les fabrique, Monsieur Raymond Muller est désormais âgé de 80 ans et qu’il ne trouve toujours pas de sérieux repreneur pour continuer la fabrication des sucreries.

La société et le célèbre bonbon pourraient donc disparaitre dans un futur proche.

La Légende :
D’après la légende, au XIIe siècle les commerçants du quartier de Notre-Dame-des-Tables utilisaient les grisettes comme monnaie d’échange pour faire l’appoint lors des transactions avec les nombreux pèlerins allant à Saint-Jacques-de-Compostelle par le Camin Roumieu. Ses arômes accompagnaient et réconfortaient la longue marche de ces pèlerins.

Sources : midilibre.fr , wikipedia.org et

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *